Intro
Fransk • Français

La contraception

La contraception, ce sont tous les moyens et méthodes qu’on peut utiliser pour éviter d’être enceinte. Il est important de trouver le contraceptif qui vous convient le mieux. Les médecins, les infirmières sociales, les sages-femmes ou les infirmières donnent des conseils sur la contraception. Tous ceux qui travaillent dans un cabinet médical, un centre de protection maternelle et infantile et un hôpital sont tenus au secret médical.

  • Le préservatif
  • Le diaphragme
  • Les spermicides

  • La pilule progestative
  • La pilule
  • L’anneau vaginal
  • Le patch contraceptif
  • La minipilule
  • Le stérilet hormonal
  • L’implant

  • Le stérilet en cuivre
  • La stérilisation
  • La contraception d’urgence
  • Les méthodes de contraception peu fiables

Le préservatif

Le préservatif est une fine gaine de latex qui se déroule sur le pénis en érection. Le préservatif doit rester en place pendant tout le rapport sexuel. La fiabilité du préservatif est renforcée s’il est utilisé avec une mousse ou crème spermicide. Le préservatif protège également des maladies sexuellement transmissibles et de l’infection à VIH. Les préservatifs sont en vente partout: dans les magasins d’alimentation, les pharmacies, les stations essence, etc. Correctement utilisé, le préservatif est très fiable.

Le diaphragme

Le diaphragme est un dôme élastique en latex que la femme introduit dans le vagin de manière à ce qu’il couvre le col de l’utérus. Le diaphragme existe en différentes tailles, et c’est le médecin qui détermine la taille qui convient. Le diaphragme doit être utilisé avec une crème spermicide. Il peut être mis en place n’importe quand avant un rapport sexuel, et doit rester en place pendant au moins six heures après le rapport. Le diaphragme peut être utilisé par la plupart des femmes. S’il est correctement mis en place dans le vagin et utilisé avec une crème spermicide, le diaphragme est un moyen contraceptif fiable.

Les spermicides

Les spermicides sont utilisés avec un préservatif ou un diaphragme et ne constituent pas à eux seuls un moyen de contraception approprié. Ils existent sous forme de crème, de mousse, de gel ou d’ovules. Ils sont en vente en pharmacie sans ordonnance et ont peu d’effets secondaires.

Les pilules progestatives

Un seul type de pilule progestative (sans œstrogène) est en vente en Norvège. Elle empêche l’ovulation. Il est important de prendre la pilule au même moment tous les jours pour qu’elle soit efficace. Cette pilule peut aussi être utilisée par les femmes qui allaitent. Lorsqu’elle est correctement utilisée, la pilule est fiable pratiquement à 100%. Il faut une ordonnance du médecin pour acheter des pilules progestatives.

Les pilules

©Stephen Meddle/Rex Features/All Over Press©Stephen Meddle/Rex Features/All Over Press

Les pilules ordinaires sont en vente depuis plus de 30 ans. Elles contiennent deux hormones différentes: l’œstrogène et la progestérone. Ces hormones ressemblent aux hormones qui sont sécrétées par les ovaires. Les différentes pilules ont différentes compositions. Votre médecin vous aidera à trouver le type de pilule qui vous convient le mieux et vous fera une ordonnance. Les pilules empêchent l’ovulation et font qu’il est difficile pour un ovule de se fixer sur la muqueuse de l’utérus. Les pilules sont très fiables lorsqu’elles sont correctement utilisées. Il faut une ordonnance du médecin pour acheter des pilules contraceptives.

Les femmes de plus de 35 ans qui fument ne doivent pas prendre la pilule. Ceci s’applique également aux femmes qui ont eu un caillot, un cancer du sein, un infarctus du myocarde, une autre maladie du cœur ou une maladie grave du foie.

L’anneau vaginal

L’anneau vaginal est un anneau flexible et souple qui est mis en place dans le vagin par la femme. L’anneau renferme de l’œstrogène et de la progestérone, mais à plus faibles doses que les pilules contraceptives. L’anneau libère ces hormones progressivement. L’anneau vaginal doit rester en place dans le vagin pendant trois semaines. L’anneau est alors retiré, et un nouvel anneau est mis en place au bout d’une semaine. L’anneau empêche l’ovulation. Facile à utiliser, il est en vente en pharmacie avec une ordonnance du médecin. C'est un moyen de contraception très fiable. Les femmes qui ne peuvent pas prendre la pilule ne peuvent pas non plus utiliser l’anneau vaginal.

Le patch contraceptif

Le patch contraceptif contient les mêmes doses d’œstrogène et de progestérone que la pilule la moins dosée. Les hormones sont libérées à travers la peau. Le patch se change une fois par semaine, toujours le même jour, pendant trois semaines. Quand on a utilisé trois patchs en trois semaines, on fait une pause d’une semaine avant de remettre un nouveau patch, toujours le même jour. Le patch empêche l’ovulation. Il est en vente en pharmacie avec une ordonnance d’un médecin. C’est un contraceptif aussi fiable que la pilule.

La minipilule

La minipilule contient seulement une hormone: la progestérone. La minipilule doit être prise à la même heure tous les jours. Si vous oubliez de prendre la pilule et qu’il s’écoule plus de 27 heures entre deux prises de pilule, il faut vous protéger par un autre contraceptif pendant les 14 jours suivants, tout en continuant de prendre la pilule normalement. Il faut une ordonnance du médecin pour acheter la minipilule.

Le stérilet hormonal

Le stérilet hormonal (également connu sous le nom de dispositif intra-utérin) est un petit objet que le médecin introduit dans l'utérus. La pose du stérilet peut être un peu désagréable, mais les douleurs disparaissent en général rapidement. Si les douleurs persistent, il faut contacter le médecin. Le stérilet hormonal entrave le développement de la muqueuse utérine et rend la muqueuse du col de l’utérus infranchissable aux spermatozoïdes. En plus, il empêche les spermatozoïdes de se déplacer à travers l’utérus. Le stérilet hormonal est efficace pendant plusieurs années. C’est un moyen de contraception très efficace.

L’implant

On trouve deux types d’implants sur le marché norvégien. Ils ont à peu près la taille d’une allumette et contiennent de la progestérone. Ils se posent sous la peau du bras et y restent de trois à cinq ans, selon le type d’implant. La pose se fait chez le médecin. L’implant agit en empêchant l’ovulation et en agissant sur la muqueuse du col de l’utérus de sorte que le sperme à du mal à atteindre l’utérus et les trompes de Fallope. L’implant est un moyen de contraception fiable.

Le stérilet en cuivre

©Steinar Myhr/Samfoto©Steinar Myhr/Samfoto

Le stérilet en cuivre se pose dans l’utérus, exactement comme le stérilet hormonal. Il empêche l’ovule de se fixer dans l’utérus. En plus, le cuivre peut empêcher les spermatozoïdes de se déplacer à travers l’utérus. Le stérilet est efficace pendant cinq à dix ans, et assure une bonne protection contre la grossesse. Les stérilets en cuivre peuvent donner des règles plus abondantes et, parfois, des douleurs pendant les règles.

La stérilisation

La stérilisation est un moyen de contraception définitif. Un homme ou une femme qui est stérilisé ne peut plus avoir d’enfant. L’opération n’est que très rarement réversible. Il est donc important de bien réfléchir avant de passer à l’acte.

La pilule du lendemain

En cas de rapports sexuels aux alentours de la période d’ovulation de la femme, les chances qu’elle tombe enceinte sont d’environ 20%. Si vous avez eu des rapports sexuels sans utiliser de contraceptif pendant cette période, vous pouvez acheter la pilule du lendemain à la pharmacie. Il s’agit de comprimés hormonaux qui contiennent de hautes doses d’hormones et qui doivent être pris dans les 72 heures après les rapports. Il est important de consulter le médecin trois à quatre semaines plus tard pour contrôler que vous n’êtes pas enceinte. Cette pilule peut endommager le fœtus si la grossesse se poursuit. On peut également empêcher une grossesse en posant un stérilet dans les cinq jours suivant les rapports sexuels sans protection.

Les méthodes de contraception peu fiables

L’abstinence périodique

En théorie, on peut éviter de tomber enceinte si on n’a pas de rapports sexuels pendant la période d’ovulation. C’est là une méthode très peu fiable, car la durée du cycle et la période d’ovulation varient beaucoup d’une femme à l’autre.

Le coït interrompu

Si les rapports sexuels sont interrompus avant l’éjaculation, la grossesse peut être évitée. La méthode n’est cependant pas fiable. Certains spermatozoïdes peuvent en effet pénétrer dans le vagin avant l’éjaculation, et des spermatozoïdes se trouvant sur les tissus entourant le vagin peuvent remonter le vagin.

Ansvarlig for disse sidene J.W. Cappelens Forlag AS. Læremidlet er utviklet med støtte fra Utdanningsdirektoratet. Tilbakemeldinger: intro@cappelen.no