Intro
Fransk • Français

Le droit et l’obligation de suivre des cours de norvégien

©Mimsy Møller/Samfoto©Mimsy Møller/Samfoto

Les immigrés adultes en Norvège ont le droit et l’obligation de suivre au minimum 300 heures de cours de norvégien. 50 de ces heures sont des cours d’initiation à la société norvégienne, dispensés dans la langue maternelle de l’immigré ou dans une autre langue qu’il comprend. La loi relative au droit et à l’obligation de suivre des cours de norvégien est entrée en vigueur le 1er septembre 2005. Elle ne s’applique qu’aux personnes qui ont obtenu un permis de séjour en Norvège après cette date.

L’objectif des cours de norvégien obligatoires est d’augmenter les chances pour les immigrés de s’intégrer activement au monde du travail et à la société.

Tout le monde doit avoir un plan individuel de formation en norvégien. Le conseiller pour le programme, l’enseignant et le participant élaborent ce plan conjointement. Beaucoup d’immigrés auront besoin de plus de 300 heures de cours pour apprendre suffisamment de norvégien pour se débrouiller dans la société. Il est donc possible de demander à bénéficier de davantage d’heures de cours. Le maximum est de 3000 heures en tout. C’est la commune qui est chargée de proposer la formation.

Les immigrés qui souhaitent obtenir un permis de résidence (permis de séjour permanent) ou la nationalité norvégienne, doivent être en mesure de prouver qu’ils ont suivi les 300 heures obligatoires de cours de norvégien, ou que leur connaissance du norvégien est suffisamment bonne.

Certains immigrés ont droit à des cours de norvégien gratuits. D’autres doivent les payer eux-mêmes, mais l’obligation d’apprendre le norvégien vaut pour tous. Le système s’adresse à des personnes âgées de 16 à 67 ans. Les personnes âgées de 55 à 67 ans ont le droit de suivre des cours de norvégien s’ils le souhaitent, mais ils n’ont pas l’obligation d’en suivre l’intégralité.

L’immigré a trois ans pour profiter de son droit et remplir l’obligation de suivre 300 heures de cours de norvégien. La formation obligatoire doit avoir été achevée dans les cinq ans après l’arrivée en Norvège.

Les catégories d’immigrés suivantes ont le droit et l’obligation de suivre gratuitement les cours de norvégien:

· les personnes bénéficiant de l’asile politique;

· les réfugiés réinstallés;

· les personnes ayant obtenu un permis de séjour pour raisons humanitaires;

· les personnes bénéficiant d’une protection collective;

· les personnes ayant obtenu un regroupement familial avec une des catégories ci-dessus;

· les personnes ayant obtenu un regroupement familial avec des ressortissants norvégiens ou des ressortissants d’autres pays nordiques.

Les catégories suivantes ont l’obligation de suivre des cours de norvégien, payables par l’employeur ou par elles-mêmes:

  • les travailleurs immigrés ressortissants de pays extérieurs à l’EEE/AELE;
  • les immigrés bénéficiant d’un regroupement familial avec les travailleurs immigrés précités.

Certaines catégories d’immigrés n’ont ni le droit ni l’obligation de suivre gratuitement des cours de norvégien. Ils ont cependant la possibilité de s’inscrire à un cours de norvégien, à condition de payer. Il s’agit des catégories suivantes :

  • les personnes venant en Norvège pour faire des études;
  • les jeunes filles au pair et autres, titulaires d’un titre de séjour provisoire;
  • les ressortissants des pays nordiques;
  • les personnes séjournant en Norvège au titre de la réglementation AELE/EEE.

Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter le site internet de la Direction de l’Intégration et de la Diversité (IMDI).

Pourquoi les autorités ont-elles décidé que les immigrés devaient suivre 300 heures de cours de norvégien pour obtenir un permis de résidence?

Ansvarlig for disse sidene J.W. Cappelens Forlag AS. Læremidlet er utviklet med støtte fra Utdanningsdirektoratet. Tilbakemeldinger: intro@cappelen.no