Intro
Fransk • Français

De nombreux dialectes et deux langues écrites

Il existe plusieurs façons de parler norvégien. Selon leur région, les gens parlent différents dialectes, qui peuvent présenter de grandes différences dans les mots, les expressions et l’intonation. 

Ivar Aasen ©Universitetsbiblioteket i BergenIvar Aasen ©Universitetsbiblioteket i Bergen

La Norvège a deux langues écrites officielles: le bokmål et le nynorsk. Pourquoi?

La Norvège a été en union avec le Danemark de 1380 à 1814. Les Norvégiens qui savaient écrire le faisaient donc en danois. Et progressivement, la langue écrite norvégienne a disparu. En 1814, la Norvège s’est dotée d’une constitution propre, et l’union avec le Danemark a pris fin. La Norvège a été rattachée à la Suède, mais le danois est resté la langue écrite. Dans beaucoup de villes, la langue parlée était assez proche du danois, alors que les gens qui vivaient à la campagne parlaient généralement différents dialectes norvégiens.

Knud Knudsen ©RiksantikvarenKnud Knudsen ©Riksantikvaren

L’indépendance de la Norvège fut souvent discutée au 19ème siècle, et beaucoup estimaient que la Norvège devait avoir sa propre langue écrite. Les débats sur la langue norvégienne ont été longs et passionnés. Deux linguistes ont particulièrement marqué l’évolution de la langue.

Ivar Aasen (1813-1896) a parcouru la Norvège pour écouter les différents dialectes. En empruntant un peu à chaque dialecte, il a créé la langue qu’on appelle aujourd’hui le nynorsk.

Knut Knudsen (1812-1895) voulait, lui, rendre la langue écrite danoise plus norvégienne. Elle a évolué en Norvège pour devenir ce qu’on appelle aujourd’hui le bokmål.

Actuellement, le bokmål et le nynorsk sont deux langues à part entière. Tous les élèves norvégiens doivent apprendre à lire et à écrire les deux langues.

Ansvarlig for disse sidene J.W. Cappelens Forlag AS. Læremidlet er utviklet med støtte fra Utdanningsdirektoratet. Tilbakemeldinger: intro@cappelen.no