Intro
Fransk • Français

Être propriétaire de son logement

74% des ménages en Norvège vivent dans des logements dont ils sont propriétaires.

Il y a différentes façons d’être propriétaire de son logement. Le plus souvent, on possède:

  • un logement en pleine propriété, ou
  • un logement dans une coopérative d’habitation

Le logement en pleine propriété

La plupart des propriétaires possèdent un logement en pleine propriété. Pour acheter un tel logement, vous devez trouver l’argent vous-même. En général, on emprunte de l’argent à la banque, mais il faut aussi disposer d'un capital.

Il existe plusieurs types de logements en pleine propriété. Les deux principaux sont:

  • le logement en monopropriété, par exemple une maison.
  • le logement en copropriété, par exemple un appartement ou une maison faisant partie d’une rangée de maisons

Quand on vit dans un logement en monopropriété, on en a la responsabilité financière et on doit en assurer soi-même l’entretien. Les factures pour l’assurance habitation et les impôts locaux (eau, ramassage des ordures et autres) sont envoyées directement au propriétaire.

Lorsqu’on vit dans une copropriété, on est propriétaire de l’appartement, mais le terrain sur lequel se trouvent les logements appartient à la copropriété. Les factures pour l’assurance habitation et les impôts locaux, par exemple, sont envoyées au syndic de la copropriété. Les frais sont ensuite répartis entre les copropriétaires. Ce sont les charges, qui sont en général proportionnelles à la superficie de votre appartement. Les charges mensuelles sont donc plus faibles pour un petit appartement que pour un grand appartement. Normalement, il n’y a pas de dette collective dans une copropriété.

Le logement dans une coopérative d’habitation

Dans une coopérative d’habitation, la construction (appartements, maisons en rangée, maisons pour deux familles, maisons individuelle) appartient à la coopérative d’habitation. Quand on achète un logement dans une coopérative d’habitation, on acquiert en réalité une part de la coopérative, ainsi que le droit d’être logé dans une part donnée.

Il existe deux types de coopératives d’habitation:

  • la coopérative d’habitation liée à une coopérative de construction
  • la coopérative d’habitation indépendante

Quand on achète un logement dans une coopérative d’habitation, on verse un apport personnel, qu’il faut se procurer soi-même. Il est important de bien comprendre que cet apport ne constitue qu’une partie du prix réel du logement. Pour obtenir son prix réel, il faut y ajouter la part de la dette collective de la coopérative d’habitation correspondant au logement.

Les charges pour un appartement dans une coopérative d’habitation sont généralement plus élevées que pour un logement dans une copropriété. En effet, dans une coopérative d'habitation, les charges couvrent, outre les impôts locaux, l’assurance habitation, l’électricité des parties communes et les frais du gardien éventuel, les intérêts et l'amortissement de la dette collective de la coopérative d'habitation.

Ansvarlig for disse sidene J.W. Cappelens Forlag AS. Læremidlet er utviklet med støtte fra Utdanningsdirektoratet. Tilbakemeldinger: intro@cappelen.no