Intro
Fransk • Français

Mersiha Sehic

conseiller pour le programme au centre de qualification pour immigrés de la commune de Trondheim

Qu’est-ce que les nouveaux immigrés doivent savoir sur la société norvégienne?

Il me paraît important que les immigrés sachent que nous vivons dans une société démocratique qui est réglementée par une législation bien établie. La Norvège est un pays sûr, qui protège ses habitants et où il fait bon vivre. L’impôt que nous payons bénéficie à tous, et même à soi-même.

Les immigrés doivent aussi connaître les opportunités de formation qui leur sont offertes et savoir comment ils peuvent utiliser leurs compétences. Il est important que les immigrés trouvent du travail pour pouvoir subvenir à leurs besoins et à ceux de leur famille.

Pour être heureux en Norvège, il faut se construire un réseau. Et il faut savoir que dans ce pays, le sport et la vie en plein air comptent souvent beaucoup, que les parents accompagnent les enfants dans de nombreuses activités de loisirs et qu’il faut être à l’heure aux rendez-vous.

En tant que conseiller pour le programme, qu’attendez-vous des immigrés qui participent au programme d’insertion?

Je souhaite que les nouveaux immigrés participent activement à l’élaboration de leur programme et proposent des activités. Il faut qu’ils comprennent que le programme d’insertion est destiné à les aider à réussir. Chaque participant au programme est unique et possède des compétences qu’il peut exploiter. La langue norvégienne est la clef qui permet d’ouvrir de nombreuses portes dans la société norvégienne. Il est dans l’interet des immigrés de poser des questions, de prendre des initiatives et de se montrer ouverts lorsqu’ils parlent avec leur conseiller du programme.

Qu’attendent les immigrés du programme d’insertion?

Ils espèrent être pris au sérieux et comptent sur le programme d’insertion pour leur apporter une sécurité financière. Je crois que beaucoup d’immigrés souhaitent que le programme d’insertion les aide à entrer en contact avec des Norvégiens. Ils espèrent obtenir des informations sur le marché du travail et la vie locale. Beaucoup souhaitent aussi participer à différentes activités en dehors des cours.

Avez-vous été confronté à des malentendus?

Les immigrés se méprennent parfois sur le rôle du conseiller du programme. Au début du programme d’insertion, le participant reçoit beaucoup d’aide sur toutes les questions pratiques. Mais petit à petit, l’immigré est censé se débrouiller davantage tout seul.

Quels sont vos souhaits pour l’avenir?

J’espère que les participants au programme d’insertion vont utiliser leurs nombreuses compétences et les possibilités que leur offrent le programme d’insertion et la société en général. J’espère aussi que le programme sera jugé utile et permettra à chacun de progresser.

Une intégration réussie dépend de chacun, y compris de l’immigré lui-même. C’est pourquoi il est important que ceux qui participent au programme d’insertion prennent part à la définition de leur plan individuel et qu’ils poursuivent leurs efforts. Les entreprises et le secteur public doivent, plus qu’ils ne l’ont fait jusqu’à présent, embaucher des gens qui ont un autre bagage que le leur.

Ansvarlig for disse sidene J.W. Cappelens Forlag AS. Læremidlet er utviklet med støtte fra Utdanningsdirektoratet. Tilbakemeldinger: intro@cappelen.no